Asphalt Plant

Quand la précision suisse choisit la fiabilité italienne

Centrale d’enrobage Top Tower 3000 – Bourgeoisie de Sion

Asphalt Plant
Bourgeoisie de Sion est une réalité très ancienne, d’autant plus que son nom paraît pour la première fois dans un document historique de 1179. Depuis ce moment-là, malgré les différentes vicissitudes que cette société a dû traverser, elle est restée protagoniste de la vie publique de la ville de Sion. Si l’on pense à Bourgeoisie de Sion, on constate qu’il s’agit d’une histoire ancienne et solide. Ces deux caractéristiques marquent aussi le lien entre la société S.E.P. (Société d’Enrobés et Pose), contrôlée par Bourgeoisie de Sion, et Marini à Alfonsine, Italie.
S.E.P. est une société composée de 6 partenaires, société pour laquelle Bourgeoisie de Sion couvre le secteur administratif et assure la gestion commerciale.
Cette société suisse du Canton du Valais, dont la production dépasse chaque année les 70 000 tonnes choisit pour la troisième fois la société Marini pour ses propres centrales.
En 1975, S.E.P. achète sa première centrale Marini. Il s’agissait d’une centrale M95 d’une capacité de 100 tonnes/heure qui a ensuite été remplacée en 1994 par une centrale MAP 175 plus moderne. «Nous avons toujours été entièrement satisfaits de Marini qui a toujours été à nos côtés dans la gestion de nos centrales. » – affirme M. Antoine DE LAVALLAZ, président de Bourgeoisie de Sion – « Par conséquent, quand nous avons eu besoin d’acheter une nouvelle centrale, le choix d’une centrale Marini allait de soi pour notre société ».

Nous avons toujours été entièrement satisfaits de Marini qui a toujours été à nos côtés dans la gestion de nos centrales. Par conséquent, quand nous avons eu besoin d’acheter une nouvelle centrale, le choix d’une centrale Marini allait de soi pour notre société

M. Antoine DE LAVALLAZ,
président de Bourgeoisie de Sion

used-asphalt-plant-switzerland
Au moment de son installation, la centrale MAP 175 était une centrale à l’avant-garde, production 175 t/h, 10 prédoseurs type 3/11, un sécheur Marini E190 équipé d’un brûleur avec double fuel (gaz/gasoil), un filtre majoré et un silo sous malaxeur à 4 compartiments. Le parc à liants de 240 000 litres avec 4 citernes verticales réchauffées par huile diathermique fournissait à la société tout ce dont elle avait besoin pour produire de l’enrobé en conditions de fiabilité absolue. Malgré l’excellente œuvre de maintenance apportée à la centrale, avec précision suisse, selon les spécifications données par MARINI, la centrale commençait à montrer ses premiers signes de vieillissement. D’où la décision de Bourgeoisie de Sion d’aborder la question de l’économie énergétique, de la sauvegarde de l’environnement, des productions spécialisées aussi bien que de l’utilisation de hauts pourcentages de matériel recyclé avec une nouvelle et plus moderne centrale d’enrobage.
Le chantier présentait différentes complexités puisque l’encombrement devait rester presque le même que celui de la précédente centrale, mais la hauteur du gabarit existant ne pouvait pas être augmenté à cause de la proximité du chantier à l’aéroport. La nouvelle centrale devait être efficiente et prédisposée à satisfaire les plus modernes technologies de production dans le respect de tous les sévères règlements helvétiques en matière d’émissions. Le but était celui de réduire drastiquement les frais de production afin d’être plus compétitifs sur le marché et de répondre à la croissante tendance envers une augmentation progressive des frais d’énergie.

Recycler sous le signe de l’efficience

Bourgeoisie de Sion - Impianto per la produzione di conglomerati bituminosi Chaque entreprise vouée à la construction et à la maintenance routière sait bien que les pourcentages d’utilisation du RAP sont destinés à incrémenter toujours plus d’autant plus que la conscience environnementale en faveur du recyclage et de la réduction des gaspillages a augmenté dans population et parmi les cadres d’entreprise. Il faut souligner d’autre part que le RAP est une excellente opportunité pour gagner compétitivité outre les aspects éthiques et écologiques. Le marché offre plusieurs solutions permettant l’utilisation de matériel recyclé et chaque producteur choisit sa propre technologie, mais les exigences des clients sont toujours plus diversifiées et il faut s’adresser aux producteurs les plus fiables et compétents afin d’atteindre la solution la plus convenable à ses propres exigences. Marini peut s’enorgueillir d’avoir une très longue expérience plus que trentenaire quant à ces thèmes, d’autant plus que l’anneau de recyclage est l’un des brevets qui avait contribué au succès de MARINI. Voilà la raison pour laquelle Bourgeoisie de Sion a choisi de contacter Marini et d’évaluer l’achat d’une centrale Top Tower 3000. Il s’agit d’une centrale de nouvelle génération permettant d’atteindre de hauts pourcentages de recyclage avec un investissement initial assez modique. La solution combinée de l’anneau de recyclage et du recyclage à froid dans le mélangeur qu’on a choisie d’installer sur cette centrale permet de produire des formules jusqu’à 45% de matériel recyclé tout en garantissant la totale flexibilité opérationnelle aussi bien qu’un rapide recouvrement de l’investissement. Dans un futur proche, on pourrait aussi installer un double tambour afin de rejoindre des pourcentages plus élevés au cas où les exigences de production demanderaient des performances encore plus hautes.

La puissance de la technologie Marini abats les frais de gestion

Bourgeoisie de Sion - Impianto per la produzione di conglomerati bituminosiComme les couts de l’énergie représentent une des rubriques les plus considérables des bilans des clients, Marini a décidé de développer ses propres centrales avec une croissante attention envers le thème de l’économie énergétique. Le choix d’une innovante tour de filtration avec le filtre à manches positionné sur le tambour sécheur est un signe évident de cette tendance, d’autant plus que cette solution permet la drastique réduction des vis utilisées à terre, la diminution des mesures d’encombrement nécessaires dans le chantier et l’amélioration des conduits des fumées et de ses propres calorifugés. En effet, de cette manière le circuit des gaz est plus directe et calorifugé que les circuits traditionnels.
Dans la vie vicennale d’une centrale d’enrobage les frais du carburant sont bien plus hauts que le coût de la centrale elle-même, donc le choix d’un fournisseur tel que Marini utilisant des brûleurs et des composants de qualité européenne capables de maintenir les émissions au-dessous des limites environnementales imposées par les toujours plus strictes règlements et de réduire les frais de gestion a été un choix impératif. Cela explique la grande importance attribuée par Marini à la réduction des frais relatifs à l’énergie électrique : tous les principaux moteurs de la centrale ont été dotés d’inverter afin de diminuer les mats de charge des unités fonctionnelles et la consommation d’énergie à niveau général de la centrale.

Le respect de l’environnement comme choix pour augmenter la compétitivité

Pendant le processus de négociation, un aspect sur lequel les responsables au sein de Bourgeoisie de Sion ont très insisté est le respect des règlements en vigueur en matière de la sauvegarde de l’environnement. Afin de réduire l’impact de la centrale sur l’environnement on a choisi des solutions plus innovantes tout en considérant des aspects plus simples mais souvent sous-estimés tels que les hangars de couverture sur les tas des agrégats, sur les predoseurs des inertes et sur le recyclé. La valeur et l’efficacité des couvertures sont souvent considérées erronément superflues. Il faut souligner que l’augmentation d l’humidité des agrégats vierges de 2 à 5% est responsable d’une variation de consommation énergétique de 12 à 15%, donc une diminution de l’humidité de 5% à 2% grâce à ces couvertures rend possible une réduction des énergies et des consommations nécessaires et par conséquent une diminution de la pollution de 40% environ.
Un autre thème abordé par l’équipe technique sur lequel Marini a beaucoup travaillé est le remplacement des citernes de bitume avec chauffage par huile diathermique avec des citernes plus innovantes, performantes et plus efficientes. On a donc choisi d’installer un parc à liants avec citernes chauffées électriquement, dépourvues donc de points de émission fumes dus à la présences de la chaudière. Il s’agit de citernes de nouvelle génération avec une sensible réduction des points thermiques et une isolation augmentée jusqu’à 300 mm. Ces citernes sont aussi capables de réduire au minimum la consommation d’énergie pour garder la stabilité de température du bitume.
Afin de répondre aux besoins du client qui s’est montré très concentré sur les thématiques environnementales, on a essayé de réduire les émissions et le bruit produit par la centrale grâce à l’utilisation du bardage dans le filtre à manches et dans la partie supérieure de la tour de malaxage, jusqu’à couvrir entièrement le parcours de la navette du silo de stockage. Cela a permis d’éliminer les possibles évaporations et surtout on a réduit le bruit dans les zones les plus critiques en ajoutant des silencieux supplémentaires où il était nécessaire.

Prêts pour le futur


Aujourd’hui il n’est pas tout à fait facile de prévoir les tendances économiques. Même si l’on peut affirmer que la plus préoccupante période de crise mondiale a probablement déjà passé, le marché présent dans ce scénario semble toujours plus compétitif d’autant plus que de nouveaux concurrents, défis et règlements à suivre et une croissante complexité caractérisent une situation en rapide évolution. Les cadres de Bourgeoisie de Sion étaient à la recherche d’une centrale d’enrobage capable de les amener au succès comme on l’avait obtenu grâce aux deux précédentes centrales fournies par la société Marini. La centrale type Top Tower 3000 a été par conséquent étudiée pour représenter le partenaire idéal afin de faire face aux difficiles défis que cette situation les obligeait à considérer. Fiable, solide et modulaire, cette centrale offre certainement des réponses adéquates aux clients les plus exigeants et se montre prête à suivre les modernisations et les améliorations que le futur d’une société solide et dynamique telle que Bourgeoisie de Sion pourra demander.

Vous voulez en savoir plus ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, appelez-nous au +39 0544 88111 ou veuillez renseigner les informations suivantes afin que l’on puisse vous contacter:

Votre nom (obligatoire)

Entreprise (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Téléphone (obligatoire)

Autres informations

Les données personnelles que vous avez fournies seront traitées conformément à la loi 196/2003. En sélectionnant « j’accepte », vous consentez à la collecte et au traitement des informations personnelles par Marini - Groupe Fayat